jump to navigation

Ségolène Royal à Charlety? « c’est quand le bonheur »? 2 mai 2007

Posted by Maitredeconf' in Life, politique.
trackback

01052007438.jpg

… C’est dimanche incontestablement. Enfin, c’est Cali qui le dit. Et c’est 60000 personnes (40000 personnes à l’intérieur du stade, 20000 à l’extérieur) qui lui répondent. J’étais donc à Charlety pour cet impressionnant meeting de fin de campagne dans lequel la scène musicale française venait apporter son soutien à la candidate socialiste. L’affiche était impressionnante: Bénabar, Cali, Renaud (qui nous a chanté Hexagone, qui semble si bien décrire la France sarkoziste), Jacques Higelin, Grand Corps Malade, Diziz la Peste, Yannick Noah.. Beaucoup de peoples dans les tribunes. Mais ce n’était pas l’essentiel. Ce qui était le plus frappant, c’était cette ambiance, c’était ces familles réunies, cette « France métissée », ces générations mélées qui se sont retrouvées ce dimanche. Le soleil qui tape dur. C’est ça la Gauche! Ces rencontres, ces moments de fête, de joie. Le 1 mai, fête des travailleurs, qui ont tant à perdre par la victoire de Nicolas Sarkozy (ses attaques contres les syndicalistes le jour de la fête du travail étant la dernière impression du cynisme et de révolution conservatrice qui nous attend après le 6 mai en cas de victoire du candidat de la droite). Ce dimanche, c’était plus qu’un meeting. Ca n’avait rien à voir même avec un meeting. C’était à l’image de la France que nous voulons. Du discours de Ségolène Royal, deux parties m’ont marqué: le retour sur l’Histoire du mouvement ouvrier, du combat internationaliste des socialistes d’une part, et puis la revendication de l’héritage de mai 68 avec une critique forte et pertinente des illusions sarkoziennes. Vous avez certainement entendu ce passage, largement repris dans les médias:  » Le Palais de Bercy, ce n’est pas la remontée des Champs Elysées, Malraux, ce n’est pas Doc Gynéco, François Mauriac, ce n’est pas Bernard Tapie, et Nicolas Sarkozy, ce n’est pas le général de Gaulle. Alors il faut garder son calme et son sang froid et réformer la France avant qu’elle ne se soulève« . C’est aussi cette mise en garde: « A Bercy, on a fait ovationner le mot Kärcher, on a parlé de liquider une partie de notre histoire. J’appelle tous les Français à y réfléchir en conscience, à se rassembler sur d’autres valeurs. Nous savons à quoi va conduire le passage en force et la brutalité. La fameuse rupture annoncée est une fracture républicaine ».

Pendant ce temps-là, c’est Bertrand Delanoé qui entamait son deuxième tour d’honneur, chaleureusement applaudi. Ba oui, Charlety, c’est quand même un stade d’athletisme à la base

A Gauche, on a noté la présence des écologistes, avec leurs drapeaux; de Bové qui appelle enfin à voter clairement pour Ségolène Royal. Il paraît même qu’un drapeau de la LCR volait. Il y avait les communistes, avec une intervention de Robert Hue. La préfiguration d’un grand parti de Gauche? Il y avait également des petits bonhommes oranges qui appellaient à voter Royal.

Par contre, je me demande encore comment, avec tous ces artistes qui entourent Ségolène, on a pu sortir cette musique aussi lamentable. Ca me rappelle la chanson des 100 ans. Enfin, c’est pas ça le plus important, heureusement.

Les bloggeurs par contre se sont fait discrets. Plus occupés à discuter de leur nouveau gouvernement à eux. C’est Versac qui publiait pourtant dès dimanche soir un long post sur le meeting de Sarko. Aujourd’hui, il nous parle de la composition de son pseudo-cabinet. Luc, qui se vantait pourtant d’assister aux meetings de tous les candidats devait dormir hier. Ca doit être à cause de sa nouvelle nomination comme secrétaire d’Etat à la vinologie. Ces bloggeurs, pourtant si promptes à commenter. Combien de posts sur les meetings de Bayrou avant le premier tour, ou même de Sarkozy dimanche. Mémoire Vive nous en explique peut-être les raisons. Eux, au moins, ils en parlent.

Donc pour les comptes-rendus, c’est ici, ou ici. C’est Benoit Hamon qui est resté dehors, C’est Mickael Delafosse qui nous résume très bien la journée.

Alors, oui, « prenons-nous la main et aimons nous les uns les autres ».. 😉 Ca se passe dimanche.. Vive la République, et Vive la France!

Publicités

Commentaires»

1. versac - 2 mai 2007

Le blogueur ne peut pas être partout ! Il a aussi une vie et des impératifs, notamment professionnels. J’avais prévu d’aller à Charlety, mais quelques urgences boulot m’ont obligé à y renoncer. Dont acte.

2. remibaz - 2 mai 2007

Que voulez-vous, les bloggeurs/lecteurs de blogs sont exigeants 😉

3. Lancelot - 2 mai 2007

Luc avait prévu d’y aller. Mais Luc n’aime pas trop la foule. Et Luc a trouvé quelque chose de plus intéressant à faire 😉

Et pour info, j’ai fait un meeting de Royal, celui de Villepinte.

Et puis, sur Bové, rassure-moi, son soutien n’est aucunement dû au « machin » que Royal lui a demandé de faire ? Ah les hochets …

Pour terminer, sur le peu d’affluences de bloggeurs, j’ai peut-être une explication : le mauvais boulot fait par la Ségosphère ou leurs potes, ils n’arrivent qu’à foutre des trolls partout, mais rien de plus, ce n’est pas forcément très bon pour faire venir les bloggeurs. Et puis, l’UMP et l’UDF par exemple distribue des pass pour les meetings, pour les flatter. Je dis pas que c’est indispensable et nécessaire, mais si tu veux faire de live-blogging (moi je déteste), ça permet l’accès au wifi ,-)

4. Nico - 2 mai 2007

rémi, hier on était mardi, pas dimanche…

5. patxol - 2 mai 2007

« Les bloggeurs par contre se sont fait discrets »… Bah et toute l’équipe de socialisTIC alors, tu l’a pas vue 😉

6. remibaz - 2 mai 2007

@Lancelot. Sur le soutien de Bové, je n’en sais rien.. Il faudrait lui demander.. a moins que les législatives..
@Nico. Alors toi tu as vraiment rien compris. Je parle du dimanche 6 mai. 😉
@Patxol. Disons que j’attends le rapport de SocialisTIC sur son blog. hehe.

7. Nico - 2 mai 2007

ben zavait rien compris alors, mais je suis pas sûr de me tromper… :
« cette “France métissée”, ces générations mélées qui se sont retrouvées ce dimanche »
« Ce dimanche, c’était plus qu’un meeting »
🙂

8. remibaz - 2 mai 2007

@Nico. lol. bon d’accord, ok. autant pour moi 🙂 Mais quel lecteur attentif!

9. Lancelot - 2 mai 2007

Ouai c’est ça, en fait t’étais au meeting de Sarko dimanche dernier à Bercy ! Booouuuhhhhhhhhhhhhh

10. Claire - 2 mai 2007

Tu me ferais presque regretter de ne pas y être allée et de ne pas m’être retrouvée étouffée dans une foule (hystérique ; ) ) pour écouter une Ségolène enflammée. ( Ca change!! )
Mais quand on a mal à la tête, c’est pas possible!! ; )

11. nouch - 2 mai 2007

si même avec un mal de crâne, c’est possible, n’est ce pas, Rémi?

12. Lancelot - 2 mai 2007

Eh au fait, « aimons-nous les uns les autres », elle aura pas pu trouver une phrase encore plus catho ?

13. remibaz - 2 mai 2007

@Lancelot. Non Bercy, je pouvais pas, je n’avais pas d’accréditation MOOOOI (tu aurais du me filer la tienne 🙂
@Claire. Si même toi tu le dis..
@Nouch. heu, non rien en fait. Je ne sais pas de quoi vous parlez 🙂
@Lancelot (t encore là toi). Fais pas chier Lancelot, prends nous la main et va voter Ségo dimanche.

14. patxol - 2 mai 2007

@Rémi : il ne faut rien attendre de l’équipe de socialisTIC qui est constituée presque exclusivement d’une bande de faignasses gauchistes ! (mais je crois que Miel est en train de rédiger un CR quand même pour te faire plaisir)

15. peckinpache - 2 mai 2007

Beaucoup de citoyens qui ne se reconnaissant pas dans la logique de Sarkozy selon laquelle l’antagonisme fait le programme politique.

Face à la logique populiste et démagogique du candidat de la droite, beaucoup d’électeurs de gauche appellent à un durcissement de la confrontation. Ce durcissement doit s’inscrire à juste titre en réaction contre les contre-vérités diffusés par le candidat messie de sa génération et de son équipe de campagne.

La logique aurait voulu que la confrontation projet contre projet se fasse de manière apaisée et loyale. Le climat installé par le staff de campagne du candidat de la droite et par Nicolas Sarkozy lui-même impose une riposte dure.

Il appartient donc aux cadres du PS, de ses alliés politiques de monter au créneau afin de défendre énergiquement les options politiques des électeurs de gauche. Il leur appartient de ne pas confondre courtoisie et faiblesse politique.

De même, il est temps pour les électeurs et les sympathisants de gauche de serrer les rangs et défendre bec et ongle leurs convictions et leurs valeurs et ne pas se laisser terroriser par l’opinion des partisans du messie Sarkozy.

Il faut garder à l’esprit la distinction fondamentale entre majorité et totalité.

En effet, dans le camp du Messie, le temps n’est pas au débat de fond mais à l’arrogance. Le temps est aux certitudes et à la diabolisation de 1968. Cette référence s’explique lorsque l’on regarde avec plus d’attention la composition sociologique des électeurs du Messie. Vieille France !

Le temps est au combat en faveur de la candidate Royal qui sans être exempte de critiques, incarne l’union nationale.

Rappelons en effet que le candidat de la droite ne propose par exemple aucun objectif chiffré sur la construction de logement, aucun service public à la caution.

Il est donc temps de rétablir certaines vérités. Il est temps d’effectuer un diagnostic non pollué par des considérations idéologiques et catégorielles.

Il est temps me semble-t-il de faire preuve de détermination et de courage politique.

Il est temps également pour Ségolène Royal d’accélérer le débit de sa voix et de mettre en avant ses propositions. Il est temps de défendre non pas l’intérêt de quelques uns mais l’intérêt de tous.

En une phrase, il est temps de défendre l’intérêt général.

16. Lancelot - 2 mai 2007

Je suis un chieur, gnark gnark
Et je le revendique !

17. hoda - 2 mai 2007

Hello Remy!
d’autres photos de charlety t’attendent vers chez moi. tu excuseras le comm parfois acerbe mais e te promets on y croit!

18. raymondviger - 3 mai 2007
19. hoda - 3 mai 2007

quel genre de frayeurs ami camarade? 🙂

20. remibaz - 3 mai 2007

no comment 😉


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Wikio

  • %d blogueurs aiment cette page :