jump to navigation

19 Milliards, et moi et moi et moi… 8 juin 2007

Posted by Maitredeconf' in politique.
trackback

« J’y pense puis j’oublie, c’est la vie, c’est la vie ».

On ne pouvait pas dire qu’on ne savait pas ce qui allait nous arriver. Mais quand même. Gros coup de gueule ce matin à la lecture de mon Libé sur le projet de loi du gouvernement concernant les mesures fiscales. 19 Milliards de réduction d’impôt. Mais pas n’importe quelle impôt! Cela sera certainement le jackpot pour une petite minorité de français. Les autres (dont moi) paieront l’addition. Etrange conception de la politique économique qui prend aux pauvres pour redistribuer aux riches. Bref passage en revue

Le crédit d’impôt sur les emprunts immobiliers

Evidememnt, je n’en bénéficierait pas. Encore faudrait-il que j’ai accès au marché de l’immobilier. Avec un contrat à durée déterminé et l’incertitude de l’après-thèse, cela semble compliqué. 15000 euros de crédit pour un couple. Quand même. D’autres en bénéficieront, peut-être même mes parents, les veinards !
Mais quand même! Les prix de l’immobilier sont déjà exorbitants et atteignent des montants stratosphériques. En stimulant la demande (et non l’offre), il ne faut pas être thésard en économie pour comprendre que ça risque très rapidement de faire augmenter le prix de l’immobilier (encore). La conséquence directe? Pendant que la hausse sera absorbée par les heureux propriétaires grâce au crédit d’impôt, la conséquence à la hausse sur les loyers sera immédiate, puisque les loyers sont indexés sur le prix de la pierre. Et là, pas de crédit d’impôt. Mon budget logement, c’est déjà 60% de mon salaire. J’ai comme l’impression qu’il y a un problème. J’ai comme l’impression que je me fais avoir quelque part…

Le bouclier fiscal et ISF

Bon ba là c’est clair. Vous vous en doutez. Ca ne me concerne pas. Ca ne concerne même pas la majorité d’entre vous, chers lecteurs de ce blog, puisque 16000 contribuables seulement sont concernés. Si vous en croisez un dans la rue, félicitez le de ma part..

Succession

aaaaaah la belle arnaque de l’exonération des droits de successions Qu’est-ce que les gens sont allés croire? La grande majorité des français n’en payaient déjà pas des frais de successions puisque les montants n’étaient pas imposés jusqu’à 150000euros. Coût de la mesure: 1.5 milliards. Coût de la mesure: augmentation des inégalités, cadeau fiscal aux héritiers. « Il ne faut pas taxer toute une vie de travail », nous dit Sarkozy. La bonne blague. Par contre, les enfants d’héritiers, ils n’ont pas besoin de se lever tôt, eux. Oui, je suis énervé.

Heures sup’

La plus belle supercherie de la campagne. « Vous ne gagnez pas assez, vous n’avez qu’à travailler plus ». Rien, pas un mot, sur la réparition capital-travail et sur le déséquilibre (de court-terme, certes mais déséquilibre quand même) grandissant sur la part des revenus du travail dans la répartition de la valeur ajoutée. Pour moi, pas de chances. Pourtant mes 10 heures par jour, je les fais en ce moment (et oui, la fin de thèse). Les heures sup’, ça n’existent pas ici. Je devrais peut-être essayer d’aller demander au service du personnel enseignant. Déjà, j’ai fait plus d’heures de TD que mon quota horaires, et évidemment, non payées. Et je ne connais pas beaucoup de salariés qui peuvent demander à leurs patrons de pouvoir travailler 2h de plus un jour pour convenances personnelles. Les heures sup’, c’est subi. Et souvent pas payé en plus.

Etudiants: l’exénoration d’impôts pour les salariés

Je ne suis pas concerné, je suis trop vieux. Mais quand même.. 800000 étudiants travaillent. Combien font une déclaration fiscale autonome? Faut-il les encourager à travailler lors qu’on sait que c’est une cause massive d’échec à l’université ? Ou faut-il trouver d’autres moyens d’aider les étudiants pour leur permettre d’accéder à l’autonomie? Bon de toutes façons, ça ne coute que 30 millions. 200 fois moins tout de même que l’exonération des heures sup’. 50 fois moins que ce coûtera le cadeau fiscal aux héritiers.

Pour ceux (comme moi) qui ne bénéficieront d’aucunes de ces mesures?

Le problème de la dette ne semble pas être tant un problème pour M. Sarkozy. Surtout quand elle sert à financer des cadeaux fiscaux à sa clientèle électorale. On attend le retour de bâton, et là bizarrement, je crains que je serais concerné. Il faut réduire les dépenses publiques, je vous dis. Pour financer ces 19 milliards de cadeaux aux riches, il faut réduire le nombre de fonctionnaires. Je suis curieux de voir le nombre de postes crées à l’université dans les prochaines années…

L’augmentation des loyers, je vous le disais déjà. Il faut bien que certains payent…

De mauvaise humeur, je vous dis… Allez, on peut encore se rattraper dimanche. Oui, on vote, je vous rappelle. Réflechissez-y à deux fois cette fois-ci..

Commentaires»

1. julien - 8 juin 2007

En ce qui concerne le credit d’impot, j’ai lu dans plusiers journaux que la mesure serait particulierement interessante pour les menages achetant un premier logement d’une valeur situee entre 150 000 euros et 250 000 euros, ce qui correspond a peu pres a un F2/F3 en region parisienne. (grandes variations selon les villes evidemment). Ca reste un coup de pouce, tout le monde ne va pas se mettre a speculer a cause de 15000 euros de credit d’impot donc je ne crois pas que l’impact sur le marche de l’immobilier sera majeur. Apres, la mesure me concerne directement et me fait tres plaisir donc je ne suis pas tres objectif.

Le bouclier : la c’est clairement un cadeau aux plus riches mais c’est autant une mesure de philosophie politique qu’economique. Est-ce que le montant d’imposition peut etre releve indefiniment ou est-ce qu’il n’y a pas un moment ou il decourage l’initiative economique et pousse a l’evasion fiscale (je ne me fendrai pas d’un couplet sur la monidalisation et la concurrence fiscale)? Sans oublier que la pression fiscale en France est elevee par rapport a la moyenne europeenne, ca n’est comme ci on partait du plus bas dans l’UE…

heritage: la, je ne trouve pas la mesure tres juste, mais vu ne serait-ce que les prix de l’immobilier, est-ce que transmettre plus de 150000 euros pas de patrimoine c’est avoir un statut de rentier ?

heures sup: je ne sais pas si l’exemple d’un thesard en economie est le meilleur pour illustrer la mesure. Je pense que la mesure s’adresse essentiellement aux employe et ouvriers d’entreprises privees (les cadres font souvent des heures sup’ gratuites, c’est plus ou moins un accord tacite non inclus dans le contrat de travail, leur salaire est considere comme un forfait). Est-ce que ca va marcher? Seule, il y a peu de chances. Avec un contexte favorable economiquement combinee a une baisse de la pression fiscale, ca peut inciter les entreprises a faire appel a la mesure et donc donner des revenus avec des gens qui vont probablement en profiter pour consommer et contribuer a un cercle vertueux. Mais ca n’est surement une mesure « magique ».

Pour les etudiants, bonne mesure meme si impact limite. Les etudinats travillent generalement parce qu’ils n’ont pas le choix s’ils souhaitent poursuivre leurs etudes, autant qu’ils en recoltent tous les fruits.

Comme tu le fais toi-meme remarquer, pour financer tout ca, il va falloir reduire les depenses et ca sera essentiellement par la baisse du nombre de fonctionnaires a travers le non-remplacement des departs en retraite. Vu le poids croissant de la fonction publique en France ces 15 dernieres annees, c’est bienvenu et devrait pousser les services de l’Etat plus d’efficacite et une gestion plus serree. Apres tout, l’Education Nationale a la francaise a des resultatsqui n’ont rien d’extraordinaire lorsque l’on regarde les sommes investies, les effectifs et les resultats obtenues par rapport a nos voisins europeens, donc tout n’est pas une question de combien on depense mais aussi comment on depense.

2. eco no myth - 9 juin 2007

Les heures supplémentaires, les cadres n’en font pas officiellement. Ils ont une durée inderterminée de travail par semaine et profite des 35 heures via les congés rtt, i.e les 35 heures annualisées. Ils ne profiteront donc pas de ceci, sauf si leur salaire actuel et divisé en deux avec une partie de soi disant heures supplémentaires (donc une arnaque comptable), seule situation favorable aux patrons.

Pour les étudiants, comme le dit Remi, ils bossent, donc ratent leurs études. Donc le problème de « notre éducation nationale » vient peut-être aussi de là. En outre, d’après un rapport de l’OCDE, les dépenses par élèves/étudiant de la France sont dans la moyenne au niveau de l’OCDE (Regard sur l’Education, 2005). Donc ce propos est simplement faux, par exemple, les USA sont à 1.5 fois plus que la France. Donc les résultats français sont comme ses dépenses, dans la moyenne. Ainsi, le salaire étudiant est une mesure bien plus logique si l’on souhaite que les jeunes français réussissent avant tout leurs études. Bosser chez Mcdo n’est pas très épanouissant, on ne peut pas parler d’insertion professionnelle de qualité non plus …

Enfin, Remi oublie de signaler la jolie hausse de la TVA qui s’annonce pour financer tout cela (on parle déjà de 3 points), mesure qui va avant tout peser sur les ménages qui dépensent tout leur revenu, vous l’aurez compris, les plus pauvres. De façon générale, l’épargne va s’en ressentir et donc l’investissement aussi, lui qui est pourtant déjà morose en France.
Donc ce n’est pas franchement 19 milliards bien dépensés.

3. julien - 9 juin 2007

http://www.oecd.org/dataoecd/40/60/35342888.pdf

Les dépenses d’éducation publiques et privées pour l’ensemble des niveaux d’éducation
représentent pour la France 6,1 pour cent du PIB soit un chiffre plus élevé que la moyenne des
pays de l’OCDE (5,8 pour cent- voir tableau B2.1a). Parmi elles, les dépenses de sources
publiques représentent 92,1 pour cent (voir tableau B3.1).

Certains pays affichent dans l’étude PISA des scores en mathématiques à
15 ans significativement supérieurs à ce que laisseraient supposer leurs seules dépenses unitaires
d’éducation comme l’Australie, la Belgique, la Corée, la Finlande, le Japon, la Nouvelle-Zélande,
les Pays-Bas ou la République tchèque. La France se situe dans une position médiane avec un
score et des dépenses unitaires d’éducation légèrement au dessus de la moyenne des pays de
l’OCDE. Dans l’ensemble, les résultats donnent à penser que les dépenses d’éducation ne
suffisent pas à elles seules à élever le niveau de performance, même si elles sont déterminantes
pour la qualité de l’éducation (voir graphique B1.5).

En Finlande,
en France et en Pologne, la durée des études est longue et les formations sont rarement
combinées avec des expériences professionnelles.

Et les Etats-Unis sont aussi le paradis de l’enseignement privé et des partenariats avec les entreprises pour l’enseignement supérieur. Je ne crois qu’il y existe un salaire étudiant…

4. Les folies fiscales françaises « Une nouvelle ère s’annonce.. - 28 juin 2007

[…] parlé du caractère fondamentalement injuste et inefficace de la réforme fiscale promise (à lire ici). André Sapir revient sur la folie fiscale de notre nouveau gouvernement. C’est à lire en […]

5. Question à deux euros: Sarkozy a-t-il vidé les caisses? « Une nouvelle ère s’annonce.. - 30 novembre 2007

[…] Les caisses, pourtant, n’étaient pas vides cet été lorsque le même Sarkozy annonçait un paquet fiscal de 15 milliards, bénéficiant principalement aux plus […]

6. Les français meilleurs en Economique que Sarkozy « Une nouvelle ère s’annonce.. - 7 janvier 2008

[…] quoi, la magie gouvernementale a ses limites. Quand on fait une politique antiredistributive, on peut attendre multiples effets économiques mais prétendre que cela va provoquer un choc de […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Wikio

  • %d blogueurs aiment cette page :