jump to navigation

Et si Walter montrait la voie à Bertrand? 30 juin 2007

Posted by Maitredeconf' in politique, Vu d'ailleurs.
trackback

Il faut toujours se méfier des comparaisons avec nos voisins. L’Histoire politique, militante, la société y sont toujours différents, expliquant parfois des trajectoires politiques nationales. L’Italie, puisque c’est de l’Italie qu’il s’agit vit actuellement une recomposition politique dont on ne sait où elle aboutira: les Démocrates de Gauche (DS) qui ne sont autres que les héritiers du puissants Parti Communiste Italien sont dans un processus de fusion avec la Margerite, parti du centre, héritier de la Démocratie Chrétienne, pour former le parti démocrate. Le compromis historique que voulaient réaliser à la fin des années 70 les communistes italiens est en train de se réaliser non sans difficulté, non sans lever d’oppositions de militants refusant cette fuite en avant vers le centre.

De plus est, le gouvernement Prodi est déjà essouflé et l’ensemble des « éléphants » des démocrates de Gauche sont épuisés et peu populaires. Les D’Alema et autres Fassino ne peuvent représenter la relève au professeur. L’alchimie électorale ne semble pas prendre également, le nouveau parti démocrate n’est pas la machine électorale esperée. La gauche se structure et beaucoup de déçus semblent se tourner vers Refondazione Communista, socialistes et autres radicaux. Une preuve, s’il en fallait que le « modèle » italien ne peut constituer une voie pour la refondation de la gauche française.

Restait un homme, épargné par l’épuisement de la Gauche: Walter Valroni, le maire de Rome. Il arrive à faire consensus sur son nom, dans le parti démocrate mais aussi au-delà. Le président de la chambre, un communiste, a déjà signalé qu’il était homme avec qui travailler. Très populaire, il a contribué à changer sa ville et peut représenter au niveau national un espoir et une relève. Contrairement aux autres, il ne s’est pas empressé d’afficher ses ambitions. Il a attendu d’être un recours pour la Gauche, il n’a pas contribué à faire des questions individuelles le coeur du débat.

Ca ne vous rappelle rien? 2007, Walter. 2012, … ?

delanoevaltroni.jpg

 Pour ceux qui comprennent l’italien, le post sur ce sujet (enfin sur Walter, pas sur Bertrand), d’Enzo (ancien SG de la IUSY).

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Wikio

  • %d blogueurs aiment cette page :