jump to navigation

Et les médecins, bordel… 5 juillet 2007

Posted by Maitredeconf' in politique.
trackback

Hier, nous apprenons que le trou de la sécu est beaucoup plus important que prévu et qu’il va falloir, oh désespoir, demander de nouveaux sacrifices aux assurés sociaux. Le sentiment du déjà-vu, la sempiternelle complainte sacrifielle qui voudrait nous faire croire que les malades sont les seuls responsables des déboires financiers de l’Assurance-chômage.

Hier nous apprenions donc que les principales causes du « dérapage » (et les mots ont un sens) étaient les arrêts-maladies et les dépenses de médicaments. Salops de malades, je vous dit! C’est dommage,  parcequ’avec l’allongement de la durée de la vie et les progrès de la médecine, on vit de plus en plus vieux et on sera de plus en plus malade. Si la solution est de toujours moins rembourser les soins de santé, on ne sait pas où on va s’arrêter. A force, on en viendra à se demander à quoi ca sert tout cela. On nous parle donc de franchise médicale, du 1 euro non remboursé (pour chaque opération, et non plus par jour), de 0.5 euros nor remboursé par médicaments… Le résultat, on le connait: l’augmentation des inégalités face à la santé, les populations les plus vulnérables (les jeunes, les pauvres, les cons) retardant ou abandonnant le processus de soin. Bizarrement, on sait aussi que si on prend moins soin de soi au quotidien, ca coutera fondamentalement plus cher à la sécurité sociale le jour où ca ira vraiment pas bien. La logique de prévention sert à éviter des dépenses futures, on l’oublie trop. Et mieux vaut soigner un petit bobo qu’une maladie devenue incurable.. Bref, la logique court-termiste qui nous emmenera on ne sait où..

Bizarrement, on oublie constamment dans le débat un paramètre. C’est d’ailleurs amusant qu’aucun journaliste n’ai fait le lien dans leurs commentaires d’hier. Le 1 Juillet, au moment de la traditionnelle annonce de la hausse des prix des services publics, on annonçait également le relèvement du prix de la consultation médicale (à 24 euros si je ne m’abuse). Mine de rien, c’est quand même une augmentation de 8%, un tantinet soit plus élevé que l’inflation et que (mais c’est un autre débat) de la hausse du SMIC. Et ce n’est pas la première augmentation. La consultation à 18 euros, c’était il n’y a pas si longtemps que ça (en 2001 je crois). Ca fait quand même une augmentation de 33% en 6 ans. Je n’ai fondamentalement rien contre les médecins, mais j’ai cru comprendre que ce n’était pas les plus à plaindre.. et qui paye ces augmentations? Les malades forcément, mais la Sécu au final. Et on me fera croire que cela n’a eu aucun impact sur le « dérapage » des dépenses de santé? Il faudra qu’on m’explique pourquoi les médecins sont « récompensés » pour avoir prescrits (parceque c’est bien eux quand même qui les prescrivent les médicaments..) trop de médicaments à des malades qui eux, avaient le tort de vouloir se soigner. Ca a l’air de rien, mais il faudra un jour qu’on arrête de jouer avec nos nerfs. Si on pose le débat du trou de la sécu, il faut le poser de manière globale. Et on ne peut pas augmenter les médecins et annoncer deux jours plus tard de nouveaux sacrifices pour les malades, sans que personne ne fasse le lien.

Allons plus loin. Pourquoi ne s’interroge pas également sur la logique du paiement à l’acte? C’est vrai, quoi. Puisque de toutes faons, les médecins sont payés au bout du compte par le remboursement de la sécu (et des mutuelles), on n’aurait pas le droit de rien leur demander en échange? Les payer en forfait, forcément, c’est désagréable. Mais ca permettrait peut-être de (1) réduire les inégalités entre médecins (2) les forcer à passer plus de temps dans la prévention, ne plus « faire du chiffre », « travailler plus pour gagner plus », mais finalement creuser un peu plus le trou de la sécu.

Vous verrez que le débat auquel on a eu le droit hier, on y aura encore le droit l’année prochaine, et l’année d’après… En refusant systématiquement d’ouvrir le débat à d’autres paramètres… Ah, mais j’oubliais, les médecins, ils votent à Droite.. Comment-ça, c’a n’a rien à voir? Demandez à Juppé…

Commentaires»

1. Lancelot - 5 juillet 2007

Oui, et on oublie aussi les allègements de charges patronales aux entreprises, qui corespondent à 65 milliards d’euros par an en moins pour la sécu …

2. KidA - 10 juillet 2007

L’augmentation du prix de la consultation peut paraitre importante, mais elle passe de 21 à 22€ (et non 24…). De plus les médecins ont longtemps vu leurs actes trop faiblement facturés: le passage de 20 à 21€ puis à 22 aujourd’hui n’est qu’un ajustement qui n’était plus fait (avant les 21€) depuis un long moment.
Par ailleurs, le paiement en forfait que tu cites n’est pas possible en l’état actuel des choses… Tout d’abord les médecins sont en exercice libre (au niveau lieu et temps de travail); un forfait remettrait en cause cette base collective. De plus les honoraires sont calqués sur des systèmes qui ne permettent pas un forfait (conventions I, II, et hors).De toute façon cette question est très complexe.
Une autre piste de reflexion tout de même: les pharmaciens d’officine. Ceux sont eux qui profitent le plus du systèmes depuis ces 20 dernières années. Leurs marges augmentent, et ils se transforment en même temps de plus en plus en épiciers.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Wikio

  • %d blogueurs aiment cette page :