jump to navigation

L’entourloupe Carla Bruni 20 mars 2008

Posted by Maitredeconf' in Citation(s) du jour.
Tags: ,
trackback

Effaré. L’histoire du SMS présidentiel rebondit par l’intermédiaire de Carla Bruni. Celle-ci a reçu une lettre d’excuse du journaliste et le président s’empresse d’en profiter. Si le journaliste s’excuse pour le tort causé à l’épouse du président, il ne remet en cause la véracité de l’existence du SMS. Sarkozy retire sa plainte et Carla Bruni enfonce le clou en faisant valoir qu’excuse valait reconnaissance du mensonge. Il n’en est rien. Mais passons.

Le ridicule ne tue pas, y compris à l’Elysée. Et la tribune dans Le Monde de Carla Bruni-Sarkozy est effarante. La république people continue et Madame Bruni dénonce la « calomnie », et ses journalistes qui outrepassent leur droit. On retiendra donc l’utilité que Madame Bruni accorde à sa nouvelle « fonction » de première femme de France.

L’effarement se transforme en éclat de rire à la lecture de  la tribune.

 La liberté exige d’avoir le sens des responsabilités, tout comme la transparence exige l’honnêteté, sans quoi, comme le dit Gad Elmaleh (dans La vérité si je mens) : « C’est la porte ouverte à toutes les fenêtres » !

Lorsque M. Sarkozy déclare vouloir prendre de la hauteur…

Commentaires»

1. Marcel - 15 avril 2008

Complètement d’accord! Même si je trouve la manière de le dire d’un autre de vos nouveaux co-bloguer un peu plus humoristique😛

http://nouvellesociete.wordpress.com/2008/03/12/180-le-temps-des-malotrus/


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Wikio

  • %d blogueurs aiment cette page :