jump to navigation

La semaine de 4 jours, c’est éco-responsable 22 août 2008

Posted by Maitredeconf' in économique, politique, Vu d'ailleurs.
Tags: , ,
1 comment so far

Si même les américains s’y mettent! Bon certes, dans ce cas, il n’y a pas à proprement parler de réduction de temps de travail. Le temps y est juste concentré sur quatre jours pour réduire la facture énergétique. Tout simplement. Réduction des transports et un week-end de trois jours en prime!

Voila un argument supplémentaire en faveur de la semaine des quatre jours. Allier l’écoresponsabilité et le progrès social. C’est pas beau ça…

Pour réduire leur consommation d’énergie et rendre service à leurs employés saignés à blanc par l’explosion du prix de l’essence, des gouvernements et des entreprises américaines se tournent vers la semaine de quatre jours.

C’est à lire ici.

Publicités

183 vs 187 6 mars 2008

Posted by Maitredeconf' in politique, Vu d'ailleurs.
Tags: , , ,
1 comment so far

Ce qui était présenté comme une large victoire de Hillary Clinton dans les Etats qui votaient hier ne se traduit finalement pas en nombre de délégués. Selon Barak Obama, ce serait finalement 187 délégués gagnés par Clinton contre 183 par Obama, soit un gain net de 4 délégués. C’est lui même qui me l’apprend, si si. Clinton est « décidé à aller jusqu’au bout », mais on commence à se demander de quel bout elle souhaite aller. Pendant que Mc Cain était définitivement investi, la course à l’investiture démocrate sera encore longue. Et ca va commencer à poser problème. De quoi rendre inéluctable une « paix des braves » et un ticket Obama-Clinton?

Ségolène Royal pour l’indépendance de Puerto Rico? 28 février 2008

Posted by Maitredeconf' in théories fumeuses, Vu d'ailleurs.
Tags: ,
10 comments

Une tempête dans un verre d’eau? Ségolène Royal tenait une conférence à Harvard. La première question porte sur l’indépendance de Puerto Rico, ce territoire « semi-autonome » rattaché aux Etats-Unis. Je vous entends déjà murmurer sur votre peu d’intérêt pour la chose. En tout cas, c’est sufisamment important pour qu’on vienne me le signaler sur mon autre blog. Je suis donc aller enquêter pour vous! La source? Deux blogs. Le premier que je découvre porte sur la politique française. Très intéressant par ailleurs. L’auteur, Arthur Goldhammer, analyse le discours de Royal et pointe les similarités et différences avec la politique gouvernementale actuelle. Instructif par ailleurs. C’est dans les commentaires que le débat prend toute sa dimension.

And the response to the questions, how sad, don’t you think? Her apparent indifference to loss of credibility by not addressing important questions about non-sovereign territories such as Quebec and Porto Rico, God, how disappointing particularly coming from someone born in Senegal!

Mireille Puigpelat Casals

Pour le coup, je comprends la prudence de Madame Royal… C’est pas comme s’il n’y avait pas eu d’antécédents.. En fait, il semble qu’elle n’ait pas complétement évitée la question:

I think what’s most interesting is that, in a sense, Ségolène Royal did have her « Vive le Puerto Rico libre! ». She said, if the Socialist International (SI) does support Porto Rico independence, then I support Puerto Rico Independence.

Le voila donc notre nouveau « Vive le Quebec Libre »! A partir de là, c’est partie. Quelques insultes plus tard:

She probably doesn’t know anything about Puerto Rico

Zélie

Pas faux. Vous y connaissez quelque chose, vous à la situation à Puerto Rico?

Puerto Rican independence is an issue that the French left worries about? That’s hilarious.

Allons donc. je dois bien avouer que ça me fait rire aussi.

@peakvt Hilarious, you are quite right! Ségolène Royal and french haven’t realize yet how ridiculous, they are

Chers lecteurs, je dois vous l’apprendre. Nous sommes ridicules à ne rien savoir de la situation de Puerto Rico. Et ce n’est pas fini. Il ne manquait plus que Lionel Jospin!

What about Lionel Jospin?

If I am not mistaken, I think I read that former Prime Minister, Lionel Jospin, is one of many among French leftists that has energically supported and continues to support Puerto Rico independence.

Voila. Il fait toujours tout pour énerver Ségolène, notre Lionel national. C’est en tout cas une position de Jospin que j’ignorais jusqu’à aujourd’hui. En tout cas, le soutien de Ségolène Royal à l’indépendance de Porto Rico (sic) ne passe pas inaperçu.

PS: Puisque vous me le demandez, je suis moi même pour l’indépendance de Puerto Rico (si, si).

Dani Rodrik pour Obama 22 février 2008

Posted by Maitredeconf' in économique, politique, Vu d'ailleurs.
Tags: , , , ,
add a comment

Yeah! Dani Rodrik soutient Obama. On comprend pas bien les raisons mais il l’affiche maintenant clairement. De l’autre côté, Paul Krugman soutient Clinton, notamment pour son plan sur l’assurance maladie mais veut surtout que ca se termine..

Are you communist? 1 février 2008

Posted by Maitredeconf' in Vu d'ailleurs.
4 comments

La pire des insultes aux Etats-Unis.. On croyait que la guerre froide était terminée. D’ailleurs, on vous le demande plus sur les fameuses fiches vertes (là où il faut répondre par oui ou par non à des questions du type « êtes-vous un criminel ou un affreux génocidaire »…).  Bref, il faut croire que cela fait toujours peur. Enfin, on se demande pour quoi. Ce que est sûr, c’est que les douaniers américaines, la gloire de ce glorieux pays, la première image de l’Eldorado pour de nombreux migrants, eux, ils ne font pas rire. Et il ne vaut mieux pas rire.. Bref, cela se passe à Newark, New Jersey. Moi et ma tête de terroriste (je ne m’étais pas rasé) ou de communiste, je ne sais plus trop, après avoir brillement passé la douane, son relevé d’empreinte et sa photo d’identité (un sourire pour la webcam), me voici arrété par les services d’immigration pour fouille de l’ensemble de mes bagages. « Do you speak English », « I try… ».

– What is your profession?

– Researcher

– What are going do to in Dominican Republic

– I’m going for a conference (ils ne m’ont pas demandé laquelle)

Pendant ce temps là, pendant que le premier, moustache finement rasé et coupe en brosse réglementaire, me posait les questions, le deuxième, caricature du footballeur américain, jeune, cheveux rasé, fouillait méthodiquement ma valise et tombait, o! drame!, sur des cartes de visites de la IUSY. Sur un ton subitement plus agressif:

– What is this?

– This is my other activity…

International Union of  Socialist Youth?

J’ai cru que le mec allait s’étrangler. Un regard inquisiteur sur mon visage, un sur la carte, notre cher camarade de l’immigration devenant pour le coup complétement méfiant. J’attendais la suite. Elle ne manquait pas de venir. Le moustachu prenant son air le plus sérieux, le ton grave:

– Are you communist?

J’en restais bouché bée. J’avais envie d’éclater de rire, de leur lancer une diatribe sur le congrès de Tours. « Oh, vous savez, nous est resté avec Léon Blum. Il voulait garder la vieille maison pendant que les masses fuyaient vers l’illusion communiste. Oui, nous étions révolutionnaire dans notre idéal, mais nous avons toujours choisi la réforme comme moyen d’action. Je ne pense pas que votre méga-super-puissance ai quelquechose à craindre de nous ».

Je n’avais pas cependant envie de passer le reste de la nuit à répondre à leurs questions et rater ma correspondance. Je me contenta d’un sourire en coin en leur répondant « No, don’t worry, i’m not a communist »…

Pas franchement rassuré, l’un doublait d’ardeur dans sa fouille de ma valise, à chercher dans le double fond et autres possibles caches, pendant que l’autre, le footballeur s’afférait sur son ordinateur à taper et retaper mon nom à la recherche de je ne sais quelle liste secrète. Le mec se retournait subitement vers moi, en me demandant de reculer de deux mètres pour les laisser travailler. Je devenais une menace pour l’Amérique et le Monde Libre.

Rien ne se cachait sous mon maillot de bain et mon costume. 45 minutes après, je repartais, libre.

Le nouveau programme du SPD: « le Godesberg de Gauche » 11 janvier 2008

Posted by Maitredeconf' in politique, Vu d'ailleurs.
add a comment

Pour tous ceux qui ne cessent d’implorer le Parti Socialiste de se montrer « raisonnable » et de faire son Bad Godesberg comme nos camarades allemands, ça doit faire bizarre. Il semble en effet que le SPD dépasse déjà cette vision avec ce que Detlev Albers appelle sur le blog Social Europe: « Le Godesberg de Gauche ». En revendiquant explicitement le Socialisme démocratique comme idéologie du XXIe siècle, on  change d’époque, bien loin du texte Blair-Schroeder de la fin des années 90. Le Parti Socialiste ferait bien de s’en inspirer.

Rien à voir. Je pars en Azerbaïdjan aujourd’hui (c’est où l’Azerbaïdjan? c’est ). Retour lundi. Bon week-end! (moi je vais aller profiter de la neige de Baku).

John Edwards for a progressive America 4 janvier 2008

Posted by Maitredeconf' in politique, Vu d'ailleurs.
Tags: , ,
1 comment so far

edwards.jpg

Premier caucus hier pour les primaires américaines. Premières « surprises » également avec les victoires de Obama côté démocrate et Huckabee côté républicain. Pour ce dernier, on frémit tant il est l’incarnation des valeurs et programmes de la droite chrétienne la plus traditionnaliste. Côté démocrate, Hillary Clinton arrive troisième derrière Obama et Edwards.

Obama apparaît souvent comme une alternative « progressiste » au centrisme affiché par Clinton. On oublie trop souvent en France de présenter le troisième homme, John Edwards, qui a clairement infléchi à Gauche son discours depuis la dernière présidentielle où il était colistier de Kerry. Pendant quatre ans, il a labouré le pays, appuyé les piquets de grève, dénoncé la fossé grandissant entre « les deux amériques ». Il a redonné l’espoir au Parti Démocrate de (re)devenir un vrai parti progressiste.

Le camarade Daraka Larimore-Hall, ancien vice-président de la IUSY explique bien mieux que moi pourquoi il faut soutenir Edwards, pourquoi cela, malgré le fantastique message que pourrait envoyer l’élection d’un noir à la présidence des Etats-Unis.

C’est clair, limpide et argumenté. We need Edwards. A lire absolument: John Edwards for president.

Democrats have three distinct opportunities to make history this year. Unfortunately, we have to choose between them. We could make history by electing the first woman President. We could elect the first black President. Or, we win the election by securing a mandate for truly progressive politics. Any of these would be phenomenal achievements, and they are each worth every ounce of sweat we can muster. It’s the third one, though, that is the most necessary and the most urgent. For this reason, my hopes and prayers are for John Edwards to win the Iowa caucuses tonight and continue his campaign for the nomination.

Daraka Larimore-Hall

révons un peu.. 5 octobre 2007

Posted by Maitredeconf' in Vu d'ailleurs.
add a comment

La mode selon Sarkozy 21 août 2007

Posted by Maitredeconf' in théories fumeuses, Vu d'ailleurs.
2 comments

Nicolas Sarkozy entre dans le classement des personnalités les mieux habillés de la planète, selon Vanityfair, à la 68eme place pour être précis. Une brutale faute de gout du journal de mode US. A vrai dire, on s’en fout un peu. Mais puisqu’il y a des gens pour faire de tels classements, autant prendre l’avis de tout le monde…

 Le candidat de la droite apparaît parfois en public en jeans, ce qui est une faute de goût. Mais surtout, il semble porter l’uniforme et vouloir dissimuler sa taille dans des costumes trop grands pour lui. La silhouette, souvent, disparaît sous une veste trop ample et fermée (pourquoi ne la laisse-t-il pas ouverte plus souvent ?). Un beau costume doit magnifier les épaules, le buste, mettre en valeur le corps (à l’origine, au XVIe siècle, le costume est une déclinaison civile de l’armure militaire).

Or on perçoit bien que Nicolas Sarkozy cherche à dissimuler son corps : dommage car la petite taille n’est absolument pas un obstacle à l’élégance. La façon dont Nicolas Sarkozy porte le complet est très formelle. Il suffirait pourtant de si peu pour améliorer tout ça ! Une bonne coupe pour remonter l’emplacement de la taille et pour dégager les hanches, un pantalon à pinces…

Défilé parisien par Sylvie Chayette

photo trouvée sur Sarkostique

Et si Walter montrait la voie à Bertrand? 30 juin 2007

Posted by Maitredeconf' in politique, Vu d'ailleurs.
add a comment

Il faut toujours se méfier des comparaisons avec nos voisins. L’Histoire politique, militante, la société y sont toujours différents, expliquant parfois des trajectoires politiques nationales. L’Italie, puisque c’est de l’Italie qu’il s’agit vit actuellement une recomposition politique dont on ne sait où elle aboutira: les Démocrates de Gauche (DS) qui ne sont autres que les héritiers du puissants Parti Communiste Italien sont dans un processus de fusion avec la Margerite, parti du centre, héritier de la Démocratie Chrétienne, pour former le parti démocrate. Le compromis historique que voulaient réaliser à la fin des années 70 les communistes italiens est en train de se réaliser non sans difficulté, non sans lever d’oppositions de militants refusant cette fuite en avant vers le centre.

De plus est, le gouvernement Prodi est déjà essouflé et l’ensemble des « éléphants » des démocrates de Gauche sont épuisés et peu populaires. Les D’Alema et autres Fassino ne peuvent représenter la relève au professeur. L’alchimie électorale ne semble pas prendre également, le nouveau parti démocrate n’est pas la machine électorale esperée. La gauche se structure et beaucoup de déçus semblent se tourner vers Refondazione Communista, socialistes et autres radicaux. Une preuve, s’il en fallait que le « modèle » italien ne peut constituer une voie pour la refondation de la gauche française.

Restait un homme, épargné par l’épuisement de la Gauche: Walter Valroni, le maire de Rome. Il arrive à faire consensus sur son nom, dans le parti démocrate mais aussi au-delà. Le président de la chambre, un communiste, a déjà signalé qu’il était homme avec qui travailler. Très populaire, il a contribué à changer sa ville et peut représenter au niveau national un espoir et une relève. Contrairement aux autres, il ne s’est pas empressé d’afficher ses ambitions. Il a attendu d’être un recours pour la Gauche, il n’a pas contribué à faire des questions individuelles le coeur du débat.

Ca ne vous rappelle rien? 2007, Walter. 2012, … ?

delanoevaltroni.jpg

 Pour ceux qui comprennent l’italien, le post sur ce sujet (enfin sur Walter, pas sur Bertrand), d’Enzo (ancien SG de la IUSY).

  • Wikio